27 septembre 2005

Erotisme


L'érotisme est une quête, un désir de vivre l'amour dans toutes les dimensions de sa sensualité, de goûter sans vergogne aux plaisirs de la chair dans une sexualité d'autant plus riche et épanouie qu'elle est librement consentie entre deux partenaires égaux. Une sexualité pleine d'imagination et de fantaisie, une fête charnelle où les partenaires se respectent mutuellement, et savent qu'ils peuvent se faire confiance .

L'érotisme comporte une forme d'élan et de mystère : l'autre, le partenaire, est désiré à la fois en tant qu'autre mais aussi en tant qu'objet de désir.
Sans cette dualité, il n'y a, selon moi, pas d'érotisme. Sans cet élan vers l'autre, vers son altérité, vers cette différence qui fonde son identité, celle qui me grise, me trouble et m'émeut, l'autre serait réduit au rôle de simple objet et l'érotisme ne serait plus qu'une vulgaire pornographie.

Mais cette attirance par l'altérité de l'autre se double d'une recherche de communion dans laquelle on cherche aussi à s'approprier son corps, pour ne plus faire qu'un avec lui. Sans le mystère de cette double quête, comme je l'ai dit, l'érotisme ne saurait survivre.

Dans la préparation à cette fête charnelle, l'émotion des sens rejoint donc l'émotion de l'esprit : dans ce sens, l'érotisme s'apparente à la gastronomie, à l'oenologie, au goût des arts et de la littérature, p.e. En ce sens il peut confiner à l'épicurisme, voire même à la spiritualité.

Dans la consommation de cette fête charnelle, l'émotion des sens devient vertige, vertige de ces corps qui se donnent et qui se prennent, qui tentent de communier dans la chair comme ils communient dans l'esprit. Et dans cette tentative de communion charnelle, chacun devient tour à tour objet de désir et d'échange: incapable de fusionner avec l'autre dans sa chair, je cherche à le conquérir, comme je cherche à être conquise par lui. Dans cette double conquête, l'égalité ne nait que de la symétrie: nous sommes deux, et pourtant nous sommes quatre: deux conquérants et deux conquis, deux fusionnants et deux fusionnés.

A la fin de cette fête charnelle, chacun réintègre son propre corps et en reprend pleinement possession, redevient un individu à part entière, unique. Et, sauf procréation, il ne subsiste bientôt plus de cette tentative de fusion, qu'une petite part de l'autre, celle que l'on nomme le souvenir des sens.

N

14 commentaires:

Marie S a dit…

Joli. J'aime bien ce texte où l'érotisme s'affiche comme il est, sans fausse pudeur.
Et sans faire hypocritement l'impasse sur les mécanismes de domination et de soumission, la réification des corps, le fait de se réduire ou de réduire l'autre à un "objet de désir".. Bref, toutes ces fantasmes, toutes ces choses subversives et transgressives qui, même si elles sont parfois sulfureuses (comme la douce violence, le sado-masochisme, ..) donnent souvent à l'accouplement tout son sel, assurent ce paroxysme lors de la décharge brutale et animale du désir.

Et, en même temps, c'est assez féministe, parce que les rôles s'alternent et s'interchangent, pendant que les corps se prennent, se goûtent, se fusionnent, et puis ce reprennent.
Et aussi parce qu'à la fin de l'échange fusionnel, les individus se retrouvent eux-mêmes, dans toute leur individualité.

Bravo !

Anonyme a dit…

Ouaiiiiss !! Faut que ça sexe !

ManInLove a dit…

This incredible picture is for me one of the the best in matter of torrid erotism I ever seen ! Never seen something like that until now ! Thanks so much for this picture. Hope I see you as soon as possible. :-)

jules a dit…

C'est quoi une femme qui a la télécommande à la main ?


Réponse : une veuve


C'est bien entendu une plaisanterie.... Vive le féminisme et vive les femmes !

JPJ a dit…

Bon, c'est pas tout ça, mais j'ai quelques photos de vous (un peu bricolées, c'est vrai) :
miss begique -l'original-
cyberNaibed
et une autre (surprise-surprise).
Si vous les voulez pour votre site, je vous les envoie à une adresse valide.
Vala..
JPJ
jean-pierre.jaouen@at.laposte.point.net
(enlevez "at" et "point", ça marchera)

Naibed a dit…

Merci Jean-Pierre..
(répondu par mail)

J'attends avec curiosité la suite.. :-)

Marion a dit…

Ta définition de l'érotisme est très jolie et bien pensée. Bravo.
Cessons de faire de l'érotisme quelque chose de tabou, qui doit rester caché. C'est un tel rayon de soleil !...

Naibed a dit…

Merci Marion,

Comme tu t'en doutes, j'aime aussi beaucoup ce que tu publies, avec courage, franchise et intelligence.

Je ne saurais donc que conseiller à ceux et celles qui me lisent d'aussi aller jeter un coup d'oeil sur ton excellent blog intitulé :
100% filles

lou_ann a dit…

félicitations, je suis tombée par hasard sur votre blog , bravo ! ..
Votre reflexion sur la paternité est pleine de charme.. merci,aussi a ces hommes que vous avez rencontres et qui nous font avancées.. Votre texte sur l'érostisme et d'une réelle tendresse et que serions nous sans le regard de l'autre ? ...

Naibed a dit…

Merci, Lou-Ann: et oui, le féminisme est (ou devrait être) autant l'affaire des hommes que celle des femmes.
Et donc, il me parait normal que le féminisme pense à rendre hommage aussi à ceux qui nous aident à nous émanciper. Emancipation des femmes qui, par effet boomerang, émancipe les hommes à leur tour d'un rôle trop lourd que le patriarcat entendait leur faire tenir. Ainsi que de responsabilités qui gagnent à être partagées.

Helly a dit…

Salut, je vois que tu es impliqué(e) dans la lutte des droits de la femme, tu peux donc nous aider : un journaliste afghan a été condamné à mort au bout de 4 minutes de procès, pour avoir imprimé des documents sur les DROITS DE LA FEMME !!! Ces textes ont été considérés comme blasphématoires.

Ici un article : http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-34448476@7-58,0.html

S’il te plait, signe cette pétition pour sauver le journaliste, et fais la passer : http://www.independent.co.uk/news/world/asia/article775954.ece

Merci pour lui, ainsi que pour tous les journalistes et toutes les femmes du monde.

Fantasia a dit…

I am late coming to your post - but found it brilliant.
Je ne trouve pas les mots pour le dire .... Bravo.

Anonyme a dit…

c'est l'ere au tisme dans toute sa splendeur

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je me permets de vous contacter, pour vous faire part de nos ventes privées, qui ouvriront le 10 Décembre sur notre site : http://laroute69.fr/ ou http://laroute69.com/
Nous proposons en effet sur notre site, une vente érotique par semaine (soit 5-6 produits), avec des remises allant jusqu'à -80% !
Nous garantissons également un minimum de remise soit -25 %. Nous travaillons en partenariat avec de grandes marques telles que Big Tease Toys, Intimate Organic...et bien d'autres.

Je vous laisse donc découvrir notre site.