10 juillet 2007

Comm. sur : Islam - Ce que l'Occident DOIT savoir

Cette entrée est destinée à recueillir les nouveaux commentaires sur "ISLAM : Ce que l’Occident doit savoir"

Pour la clarté, je recopie ici les messages déjà publiés, et je les clôture dans le fil principal.


Pascal, le 08 juillet, 2007 20:44 a dit…

J'ai pas vu la vidéo (j'ai pas l'ADSL), mais j'ai parcouru tout le dossier : c'est la première fois que le problème de l'islam est présenté aussi clairement, à ma connaissance, au grand public. Si tout cela est vrai, et cela en a malheureusement tout l'air, vu la qualité et le sérieux de l'argumentation, c'est tout bonnement effarant !

Je comprends mieux à présent comment fonctionne exactement l’Islam, et je mesure maintenant à quel point c’est un piège diabolique, qui enferme les musulmans dans le silence complice, leur impose le mensonge, et les amène à soutenir implicitement, voire explicitement les terroristes ! On comprend mieux pourquoi, alors qu'on les entend s'indigner en grand nombre, dès qu'on ose critiquer leur religion, comme dans l'affaire des caricatures, l'intervention du pape, ou celle de Charlie-Hebdo, par exemple, ils se taisent lorsque leurs coreligionnaires commentent des attentats sanglants, ou des génocides comme au Darfour. Tout comme ils se taisent lorsque le président de l’Iran, qui est un fou furieux qui soutient les terroristes, veut se doter de l’arme nucléaire, au risque d’embraser la région.

Et dire qu'on a laisser entrer en masse de tels individus en Occident pendant des décennies sans se poser de questions. Nos hommes politiques, dirigeants, nos médias ne savaient-ils donc rien ? En France, la majorité d'entre eux font encore toujours comme si l'Islam était une religion de Paix. C'est consternant. Comment renverser cet état de chose avant qu'il ne soit trop tard ? Faut-il leur déclarer la guerre ? Avec un risque d’embrasement et de guerre civile en occident même ? Ou se laisser grignoter sans réagir, et se voir anéantis comme Rome le fut par les Barbares ? C'est effrayant de devoir se poser ce genre de questions !


Marc le 09 juillet 2007 05:23 a dit…

"le Coran - les mots in extenso d'Allah - prescrit la violence contre les non-musulmans et Muhammad est l'exemple parfait du Coran en action."

Les archaïsmes ne se limitent pas à l'Islam. Il y en autant dans le judaïsme qui est une religion aux rites orientaux très similaire à l'Islam.

Par exemple : "Coschen Hamischpat, Hagah 425: "It is the law to kill anyone who denies the Torah. The Christians belong to the denying ones of the Torah."

[commentaire de Naibed : on notera que "Marc" , pour comparer au Coran, ne cite pas la Bible [les falsifications qu'il introduirait seraient trop facile à dépister] mais des extraits - réels ou supposés - du Talmud, une somme de discussions rabbiniques qui n'engagent que leurs auteurs respectifs, n'ont aucun caractère sacré (contrairement à la Bible). Le Talmud est donc, depuis toujours, une cible privilégiée des antisémites, et son texte a fait l'objet de nombreuses falsifications de la part de ceux-ci dans son histoire]

Les religions en général forment un tout archaïque.

[commentaire de Naibed : ligne de défense classique de tous ceux qui cherchent à dédouanner cette secte génocidaire et totalitaire qu'est l'islam : le cinquante-cinquantisme avec les "autres" religions monothéiste. Sauf que c'est complètement faux: cet erzats de secte judéo-nazaréenne que fut l'islam à l'origine a tourné à l'idéologie militaro-religieuse totalitaire à la fuite de Mahomet à Médine, frayant même avec le paganisme pour convaincre les mecquois ]

Votre approche sur question du terrorisme et de l'islam se base sur des raisonnements particulièrement douteux et antiphilosophique.

[commentaire de Naibed : le dédouanneur de cette secte génocidaire et totalitaire qu'est l'islam en appellle sans doute aux « philosophies » des « lumières » et à leurs sous-produits frelatés que sont le multiculturalisme et le racisme-à-sens-unique. Sauf que quand on accepte les thèses frelatées du multiculturalisme, selon lesquelles toutes les cultures et toutes les religions se valent, "l'antropophagisme n'est plus qu'une question de goût" comme dirait Lévi-Strauss ]

Il est vrai qu'il y a une mouvance intégriste qui se base sur les textes religieux islamiques et certaines réalités politico-économiques , mais de là à faire un procès d'intention à 1.2 milliards d'individu est absolument ridicule. D'ailleurs, il se voit très clairement que vous n'avez jamais adressé la parole à un seul musulman pour généraliser comme vous le faites. À force de voir les extrémistes sur la TV, les journaux, la violence et l'information filtrée d'un seul sens, on finit par déshumaniser un groupe et le rendre monolithique.

La réalité du monde arabe est aussi diversifiée, tant culturellement qu'en idées, que l'Occident.

[commentaire de Naibed : bien sûr ! c'est pour cela que la langue arabe a écrasé toutes les langues antérieures (berbère, sahraouie, etc.) qui existaient dans le région, et que la «culture» musulmane a finalement étouffé (après les avoir phagocytées) les riches civilisations et cultures préislamiques ! ]

Le problème c'est l'information qui se rend à vous, ce que vous saisissez comme information, vos connaissances , biaisés dépendamment de votre appartenance idéologique, qui se limitent manifestement à l’information que vous captez et interprétez subjectivement … et non à la réalité.

Vous stigmatisez une communauté sur la base des comportements d'une partie, les intégristes, d'entre-elle.

[commentaire de Naibed : ...où on voit poindre le communautarisme hideux du tartuffe multicucul antiraciste et pacifiste de "Marc" . Résumons : « on ne peut pas "stigmatiser" une communauté » . Je suppose que, en adoptant le même « raisonnement», on ne peut pas "stigmatiser" la communauté nazie (ce serait de la" naziphobie") ou la communauté communiste (ce serait de la "communistophobie", voire - pire encore - de la bolchévicophobie ! Le problème que "Marc" esquive, c'est que le musulman "modéré", adepte de la taqqiyya (notamment quand il s'agit de nous bourrer le mou sur un mythique « islam pacifique », cette licorne que personne n'a jamais vue, n'est jamais que l'autre face du musulman « immodéré » ]


Certains ont intérêt à ce qu’il y ait confrontation entre « tous les musulmans » et le monde « judéo-chrétien » .

Nous le savons.

[commentaire de Naibed : et on termine par un long sous-entendu du multicucul et pacifiste merdeux de Marc" qui refuse à la civilisation (l'humanité évoluée) de se défendre - le cas échéant, en l'annihilant - de labarbarie ! je conseille à celui-ci de lire ce qu'en dit Wafa Sultan, qui connait beaucoup plus que lui sur le mal nommé choc des civilisations, et qu'elle appelle, sans langue de bois, le choc entre la civilisation et l'arriération du à la barbarie qu'est l'islam]


pascal, le 09 juillet 2007 16:01 a dit…

Hé marc, pourquoi n'avez-vous pas lu ce dossier : cela vous aurait évité de vous rendre ridicule en racontant un tel tissu de fadaises et d'âneries sur un sujet que vous ne maîtrisez visiblement pas.

Quant à l'information des médias, elle est certes filtrée, mais dans l'AUTRE sens : les médias occultent tout ce qu'ils peuvent des nombreuses exactions qui constituent la violence musulmane au quotidien (dont les viols en tournante, la violence conjugale, le ratonade de jeunes blancs, etc. etc.), et notamment tout ce qui peut indiquer que celles-ci ont été commises par des musulmans.


marc - 10 juillet, 2007 11:31 a dit…

S'asservir à une source transcendante, c'est déjà là assez archaïque merci.

Si ça vous chante de croire que Jonas a fait un séjour dans le ventre d'une baleine ou de croire aux visions apocalyptiques de Pierre, ça relève de vous et de votre raison très chère.

"les quelques prescriptions plus tolérantes, datant de la Mecque, (quand Mahomet cherchait encore à se faire reconnaître comme "prophète" par les juifs), sont remplacées par une avalanche de prescriptions de plus en plus intolérantes et scélérates les unes que les autres "

Comme celles-ci du judaïsme et du Talmud ? :

[commentaire de Naibed : on notera que "Marc" , pour comparer au Coran, ne cite pas la Bible [les falsifications qu'il introduirait seraient trop facile à dépister] mais des extraits - réels ou supposés - du Talmud, une somme de discussions rabbiniques qui n'engagent que leurs auteurs respectifs, n'ont aucun caractère sacré (contrairement à la Bible). Le Talmud est donc, depuis toujours, une cible privilégiée des antisémites, et son texte a fait l'objet de nombreuses falsifications de la part de ceux-ci dans son histoire]


Baba Mezia, 114b "The Jews are called human beings, but the non-Jews are not humans. They are beasts."


Jalkut Rubeni gadol 12b: "The souls of non-Jews come from impure spirits and are called pigs."

Boda Sarah 37a. "A Gentile girl who is three years old can be violated."

Coschen Hamischpat, Hagah 425: "It is the law to kill anyone who denies the Torah. The Christians belong to the denying ones of the Torah."

Babha Kama: "It is permitted to deceive a Goi."

Tosefta, Erabin VZZ, 1. "On the house of the goy one looks as on the fold of cattle."

C'est de l'amour ça, ma chère.

[commentaire de Naibed : ce sont surtout des faux ! de la manipulation antisémite du dédouanneur de l'islam]

La religion est l'opium du peuple, disait un certain intellectuel.

Focaliser sur l'islam est assez simpliste ; le problème réside dans l'interprétation des intégristes (souvent à la lettre) de textes effectivement archaïques. La religion n'est qu'un moteur, une justification de leurs actions qui sont a priori politiques.

[commentaire de Naibed : L'islam est politique : moins de 10% des sourates du Coran concernent des prescriptions religieuses ! islam = islamisme = charia = terrorisme.
Terrorisme
intellectuel (taqqiyya) ou terrorisme tout court (djidah) d'ailleurs ! ]
Le mouvement intégriste ne se limite pas aux textes de l'islam pour commettre ses atrocités. Vous semblez omettre la géopolitique dans tout ça qui est un facteur fondamental.

Le nationalisme religieux est comme tout autre nationalisme exalté à son paroxysme, il est sujet à dérapage.

Faire un procès d'intention à 1.2 milliards d'individu sur la base de textes archaïques et des intégristes est assez ridicule merci.
[commentaire de Naibed : la vérité sous la coupe de la « loi du nombre » ? Jusqu'à combien est-il permis de dénoncer le totalitarisme ? 60 millions de totalitaires nazis, ça peut le faire ? 1,2 milliard de totalitaires musulmans, non ! ...c'est bien ça ? ]
L’ignorance, c’est aussi dangereux que des textes archaïques.

[commentaire de Naibed : vient nous dire celui ignore - ou feint d'ignorer - la dangerosité de l'islam, et utilise des faux antisémites d'autres textes archaïques pour tenter de faire du cinquante-cinquantisme, c-à-d de mettre sur le même pied une religion monothéiste comme le judaïsme, qui ne cherche à tuer personne, avec un erzats de secte messianique judéo-nazaréenne à la sauce arabe, mâtinée de paganisme mecquois, comme l'islam, qui menace tous ceux qui ne sont pas (ou pas assez) musulmans ]
Dites-moi, avez-vous déjà adressé la parole à un musulman ?



Pascal - 10 juillet 2007- 11:45 a dit…

Soit dit en passant, Marc, vous me confondez avec Naibed, l'auteure du blog. Et si j'ai un style soigné, comme elle, c'est sans doute parce que – bien qu’elle soit certainement plus jeune que moi - nous avons vécu la même époque et que nous avons – en partie du moins - la même formation. Vous ne l’avez pas fait exprès, mais vous avez raison : je suis aussi ingénieur, mais dans le domaine industriel, pas financier comme Naibed (qui est aussi actuaire). Et je connais bien le monde arabe, pour y avoir travaillé régulièrement pendant plus de trente-cinq ans. Je peux donc pertinemment bien faire la différence entre quelqu'un qui connaît réellement son sujet, et un cuistre qui se targue de pratiquer les « sciences » humaines, entendez par-là qu’il ne connaît rien à rien, mais qu’il dira tout sur tout, comme on en voit beaucoup chez ceux que Naibed appelle "les gaucho-gnangnans".

En ce qui concerne l’Islam, je ne stigmatise rien du tout, Marc, je constate. Et entre autres, que s'il y avait VRAIMENT eu une « réalité du monde arabe[...] aussi diversifiée, tant culturellement qu'en idées, que l'Occident » (phrase, qui témoigne autant de votre méconnaissance du monde arabe, que de votre relativisme culturel béat), cette SECTE - comme l'appelle Naibed, et elle a raison de le faire - n'aurait pas survécu, telle qu'elle, depuis quatorze siècles, véritable monument d'absurdité anachronique dans le monde moderne.

Et ce n'est pas faire un procès d'intention à 1.2 milliards d'individus, que de constater que, non seulement les musulmans vivent en plein obscurantisme, mais que, si nos gouvernements occidentaux ne prennent pas des mesures radicales, à commencer par vis-à-vis du nouvel Hitler de Téhéran, ils nous entraîneront à notre perte, en même temps qu'à la leur.

Mes hommages en passant à Naibed, l'auteure du blog, pour la vision claire et lucide qu'elle jette sur ce problème, le plus important que nous ayons à affronter en ce début de XXI° siècle, avant même le réchauffement climatique. Bravo pour ses articles sur l'Islam et notamment "Irénisme et Islam" qui vaut le détour, car il permet de mieux comprendre la stupidité de ceux qui, comme elle dit, cherchent – encore et toujours - à nous bourrer le mou avec leurs sentiments gnangnans, alors que l’évidence de la nocivité intrinsèque de l’Islam s’étale devant eux et devant nous.

Et merci pour son lien. Je connaissais le "Cochon Hallal", que je salue également pour ses excellents articles, et où je vais parfois faire un tour, mais j'avais loupé celui-ci.

J'ai commencer à visionner l'introduction et la première partie. Même si on dispose du texte, c'est très intéressant à voir. Ces gens (dont Robert Spencer et Bat Ye'or, bien connus, mais aussi l'ancien terroriste Walid Shoebat, Abdullah Al-Araby et Serge Trifkovic) connaissent parfaitement leur affaire.


marc - 10 juillet, 2007 11:55 a dit…

"En ce qui concerne l’Islam, je ne stigmatise rien du tout, Marc, je constate. Et entre autres, que s'il y avait VRAIMENT eu une « réalité du monde arabe[...] aussi diversifiée, tant culturellement qu'en idées, que l'Occident » (phrase, qui témoigne autant de votre méconnaissance du monde arabe, que de votre relativisme culturel béat)"

N'importe quoi. En ce qui a trait l'islam, expliquez-moi le phénomène Truque. Explique-moi pourquoi des milliers de musulmans manifestent pour la laïcité étatique !

Expliquez-moi également la démocratie libanaise et sa société multiconfessionnelle.

[commentaire de Naibed : Ah que c'est ben sûr ! ....on a vu au Liban ce que vaut la société multi-confessionnelle , à l'aune de l'islam, et notamment à la sauce des "fous de Dieu" du bien-nommé Hezbollah ! ]

Faire du monde arabo-musulman un bloc monolithique à la pensée unique relève de l'ignorance pure et simple !


marc - 10 juillet, 2007 12:03 a dit…

"Plus d'un million de Turcs ont manifesté dimanche à Izmir, dans l'est de la Turquie, pour proclamer leur attachement à la laïcité et maintenir la pression sur le gouvernement turc en lui demandant de ne pas mêler la religion à la politique, a constaté un correspondant de l'AFP"

http://www.france24.com/france24Public/fr/nouvelles/monde/20070513-turquie-manifestation-laicite-izmir.html


La religion principale de la Turquie est l’islam, majoritairement sunnite hanafite (branche de l'islam) avec d'importantes communautés chiites

http://fr.wikipedia.org/wiki/Turquie#Religion

Il y a vraiment absence de pensée critique de votre part.

Cela dit, l'islamophobie est un phénomène social grandissant nourri par les esprits simplistes.

[commentaire de Naibed : « islamophobie » ! Le mot est lâché ! ]

Sans rancunes.
Mes salutations,

16 commentaires:

Anonyme a dit…

@ marc:
c'est cela, oui, nous sommes islamophobes. Pourquoi? parce que nous n'avons pas peur que des juifs, des chretiens ou des bouddhistes se fassent sauter pour nous assassiner :D.
sb. extremecentre.org

Islamophobe a dit…

Pour "marc", l'idiot utile (ou le compagnon de route ?) de l'obscurantisme :

Selon votre profil, vous déclarez aimer "Tout ce qui cultive l'esprit". Aimez-vous les commentaires suivants ?

« Certains courants intégristes tentent d'obtenir la requalification du racisme anti-maghrébin en "islamophobie" pour mieux tirer bénéfice des frustrations, jouer sur les replis identitaires religieux de la population d'origine maghrébine et faire du religieux le critère absolu de différenciation, de partage ».

Source : rapport de la Commission nationale consultative des Droits de l'Homme (CNCDH) - mars 2004

Le mot “islamophobie” a une histoire, qu'il vaut mieux connaître avant de l'utiliser à la légère. Il a été utilisé en 1979, par les mollahs iraniens qui souhaitaient faire passer les femmes qui refusaient de porter le voile pour de "mauvaises musulmanes" en les accusant d'être "islamophobes". Il a été réactivité au lendemain de l'affaire Rushdie, par des associations islamistes londoniennes comme Al Muhajiroun ou la Islamic Human Rights Commission dont les statuts prévoient de “recueillir les informations sur les abus des droits de Dieu”. De fait, la lutte contre l'islamophobie rentre bien dans cette catégorie puisqu'elle englobe toutes les atteintes à la morale intégriste (homosexualité, adultère, blasphème, etc.). Les premières victimes de l'islamophobie sont à leurs yeux les Talibans, tandis que les "islamophobes" les plus souvent cités par ces groupes s'appellent Salman Rushdie ou Taslima Nasreen ! En réalité, loin de désigner un quelconque racisme, le mot islamophobie est clairement pensé pour disqualifier ceux qui résistent aux intégristes : à commencer par les féministes et les musulmans libéraux.

Source : Islamophobie ?

Par Caroline Fourest & Fiammetta Venner, de l'association Pro-choix.

Le devoir de précaution a dit…

La Vache du Coran

Encore une excellente analyse de Robert Spencer sur la dangerosité de l'Islam et de son caractère sectaire et totalitaire, traduite par ajm (merci à lui)

Islamophobe a dit…

Marc :
« expliquez-moi le phénomène Truque. Explique-moi pourquoi des milliers de musulmans manifestent pour la laïcité étatique ! »

Personne n'a dit que tous les turcs musulmans adhèrent à l'islam, tel qu'il est (réellement), espèce d'ahuri. Il y en a certes qui préfèrent la laïcité à la déferlante islamique. N'empêche que c'est la déferlante islamique qui s'abat sur la Turquie et ce n'est hélas pas près de s'arrêter !

Citation.
Erdogan, chef de l'AKP et actuel président de la Turquie: Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats.

ELISSEIEVNA a dit…

ci joint l'adresse de mon blog :

http://elisseievna.blogspot.com

Naibed a dit…

Merci Elisseievna

J'ai déjà fait un petit tour, mais j'y reviendrai plus en détail. En attendant, je signale déja aux personnes intéressées ce billet intéressant sur le rôle des minorités musulmanes

Qui confirme, une fois de plus, ce que j'ai déjà dit et redit à de multiples reprises : le musulman modéré n'est que l'autre face du musulman terroriste, car ils partagent les mêmes textes et les même objectifs, même s'ils diffèrent par les moyens !

La distinction entre les salauds et les braves types se place plutôt entre « musulmans » (extrémistes et modérés confondus) d'une part, et « modérément musulmans » d'autre part !

Chercher à se concilier les (soi-disant) "musulmans modérés" est une perte de temps, aussi inutile que de fantasmer sur un soi-disant "islam modéré" qui n'est qu'un artifice de l'islam (al-takía ou taqqiya), qui consiste à faire croire aux infidèles que les musulmans ont des bonnes intentions et que les terroristes musulmans n'agissent pas au nom de l'Islam, mais que ces derniers ont pris en otage cette belle religion de "paix, d'amour et de tolérance".

Ce sont donc les "modérément musulmans" qu'il faut tenter de convaincre - avant qu'ils ne se fassent complètement embrigader par la secte, la oumma - de ce qu'est *réellement* l'islam, et pourquoi ils doivent tout faire pour tenter de se sortir de cette secte qui les enferment et qui les étouffent, eux et nous, d'ailleurs !

Anonyme a dit…

"Ce sont donc les "modérément musulmans" qu'il faut tenter de convaincre - avant qu'ils ne se fassent complètement embrigader "

Je le crois aussi, il faut les convaincre que s'ils tiennent aux droits humains, il faut qu'ils comprennent qu'il faut qu'ils sortent de l'appartenance islamique, parce que l'on ne peut pas avoir durablement les deux.

Elisseievna

Naibed a dit…

Précisons aussi, une bonne fois pour toutes, que nous ne sommes PAS islamophobes.

Une phobie est - par définition même - une peur irraisonnée, maladive. Bref, tout le contraire de notre attitude face à l'islam, qui est une attitude lucide et rationnelle , basée sur une étude critique objective tant des textes dont se réclame cette secte-religion totalitaire, que des agissements de ses membres, tels qu'on peut les observer partout dans le monde, qu'ils s'agisse d' agissements criminels de musulmans qualifiés d'extrémistes, ou d'autres agissements, plus pernicieux de la part de ceux qui se disent "modérés", mais qui sont comme les deux faces d'une même pièce de monnaie, une pièce de monnaie totalitaire.

Des agissements et des comportements ignobles qui, dans les deux cas, sont - il faut le rappeler - conformes à la double stratégie prônée par les textes de base (Coran, hadiths, histoire du prophète, sharia..) de cette secte-religion, telle que rapportés par sa tradition !

Les raisons que nous avons d'avoir peur de l'islam, sont donc, hélas, bien réelles, et elles se démontrent dans les textes même de l'islam, comme de sa pratique au quotidien.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'ISLAM EST, DANS SES TEXTES, UN APPEL AU TERRORISME,
ET DANS SON APPLICATION, ... DU TERRORISME !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Téméraire V5.0 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Téméraire V5.0 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Téméraire V5.0 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Naibed a dit…

S'il y a bien une chose que je ne supporte pas, ce sont les imbéciles merdeux qui écrivent en « write-only » sans même prendre connaissance au préalable des explications, pourtant précises, qui renvoient au néant leurs imbécillités et leurs ... hum ! «arguments» . Ici, nous avons encore droit à une de ces crapules merdeuses qui croit qu'il va pouvoir impunément pousser sa taqiyya, en faisant des copier-coller de passages inventés ou falsifiés du Talmud.

Pour rappel, le Talmud est une somme de discussions rabbiniques portant sur des questions légales, des lois rabbiniques et d’autres études effectuées sur la Torah transmises oralement pendant de nombreux siècles, et qui ont fait l’objet de deux compilations successives après la destruction du Second Temple, dans le souci de ne pas voir se perdre une tradition d’étude jusqu’alors strictement orale de la Bible. Il s’agit donc d’un matériau historique, soumis de manière permanente, à une sévère critique historique et théologique, et qui ne se substitue aucunement à la Bible, par ailleurs elle-même considérée comme une « révélation en marche » et donc susceptible d’interprétation et d’actualisation par le judaïsme contemporain, libéral et réformateur.

Ce qui est à l’absolu opposé de ce qui se passe l’islam dont les hadiths sont presque aussi sacrés que le Coran (les déclarations et les actes du prophète étant à prendre comme étant le parfait "exemple" à suivre pour tout bon musulman), Coran lui-même réputé « incréé » et intouchable, les « poison pills » dont il est truffé verrouillant strictement l'interprétation, jusqu'à rendre celle-ci pratiquement impossible. De sorte que les portes de l'ijtihâd (interprétation) restent pratiquement fermées, et que toute tentative d'aussi légère soit-elle est considérée dans le meilleur des cas comme "innovation" suspecte (al-Bidá)), ou pire, comme une hérésie. Une hérésie qui peut valoir à son auteur (très vite qualifié d'apostat) une fatwa de mort.

Les musulmans ayant plus de difficultés à faire passer leurs diffamations et falsifications auprès d’un public averti en prenant appui sur la Bible, compilation hiérarchisée de livres qui souligne de façon trop transparente l’historicité et l’évidence du propos, ou sur le « Protocole des Sages de Sion », trop connu en occident pour être un faux grotesque, concentrent désormais leurs efforts sur le Talmud, plus complexe et moins connu, en reprenant p.e. à leur compte de vieilles calomnies et autres diffamations réalisées lors de l’Inquisition ou au XIIIe siècle, par des prédicateurs haineux et violement antisémites comme Raymond Martini et Nicholas Donin. Ces musulmans antisémites reprennent des commentaires tronqués, falsifiés, cités hors contexte, voire carrément inventés (comme dans les messages que j’ai supprimé) dans le but de faire croire que le judaïsme serait raciste envers les non-juifs, phallocrate, misandre, pédophile, suprématiste, pratiquerait la dissimulation religieuse si chère au Coran (un comble !) etc.. bref que le judaïsme serait affligé des tares qui sont, en fait propres à l’islam, telles qu’on peut les lire noir sur blanc dans ses textes de base (Coran, hadits, Sharia ..) !

Par cette manœuvre abjecte, ces musuls adeptes de la taqiyya, (la taqiyya est l’art de la tromperie et de la dissimulation au non-musulman, qui est à la base même du Coran), cherchent à dévaloriser la Bible et du Talmud, en faisant croire que ceux-ci seraient le contraire de ce qu’ils sont, un humanisme religieux.
Ce cinquante-cinquantisme a pour but pervers de chercher à ravaler l'humanisme du judaïsme au niveau de la perversion abominable que représente cette secte infâme, incurablement raciste, intolérante et génocidaire, qu’est l’islam. Un Comble !!

NB : Un excellent article sur ADL (Anti-Defamation League) à propos de l’utilisation diffamatoire du Talmud pour promouvoir l’antisémitisme, ainsi qu’un argumentaire (PDF - 202 kb) sur les principales attaque dont ce dernier fait l’objet.

NB2 : Vous pourrez également constater, à la lumière de ce document, que les soi-disant « citations » de l’abruti islamophile de « marc » ci-dessus sont également des faux antisémites.

Téméraire V5.0 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Bêtisier a dit…

"commentaire supprimé" -> bêtisier

daria a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
WoodyAllen31 a dit…

en plus de votre présentation du Talmud, il est nécessaire de préciser qu'une citation ne veut rien dire, car on peut faire dire une chose et son contraire au Talmud. il faut toujours citer dans un contexte qui est celui de l'étude de cas, de la dispute, donc de la confrontation entre positions opposées ayant pour but de se délivrer des opinions toutes faites, d'avoir le sens des nuances, de comprendre les différents paramètres d'une situation etc... Susciter le débat est l'un des buts du Talmud, débats qui n'arrive jamais à des solutions figées, puisque l'important ce ne sont les "solutions" vmais les questions à l'origine du débat. Par ailleurs, il ne faut point oublier un petit traité du Talmud le "Pirquê Abboth" ou sentences des Pères... petit traité car il n'y a que la partie mishnaique, il n'y a ni guémara, ni tossafta. Ce petit traité expose les principes régulateurs du Talmud par des maximes (mishna) exemplaires en matière d'humanisme, de fraternité, de générosité, etc...
avec mes encouragements pour votre combat, qui n'est guère évident...
cordialement à vous