12 juillet 2007

ISLAM : une menace voilée



Femme en NiqabISLAM: Femmes voilées et Terroristes sont les deux faces d'une même pièce de monnaie, une pièce de monnaie totalitaire..


--------------------------------------------------------------------------------------------
A Veiled Threat (The Wall Street Journal, July 3, 2007)
The flip side of radical Islamic totalitarianism.
by BRET STEPHENS

Une menace voilée. (The WSJ, 3 juillet 2007)
L'autre aspect du totalitarisme islamique totalitaire
-------------------------------------------------------------------------------------------
(Traduction intégrale par Naibed)

Fin octobre de l’année passée, Jack Straw, à l’époque chef de la Chambre des Communes et ancien ministre des affaires étrangères, a déchaîné un tollé en Grande-Bretagne quand il a suggéré que quelque chose allait de travers avec cette tendance croissante, parmi les femmes musulmanes, à porter cette toile qui couvre le visage, un vêtement qui couvre de la tête aux pieds, généralement connu sous le nom de niqab. "Indélicat et surprenant" a reniflé Simon Hughes, président du parti des démocrates libéraux, au sujet des remarques de M. Straw's. "Une doctrine dangereuse," a renchéri Oliver Letwin, du parti des conservateurs. Jack Straw a provoqué une tempête de réactions préjudiciables et une intense division," estime Madeleine Bunting, chroniqueuse dans le Guardian.

Et quelle était cette chose dangereuse, peu délicate, préjudiciable et discriminante que l’honorable membre disait ? Il a dit que le port du voile avait "pour effet de rendre plus difficile l’établissement de bonnes relations entre les deux communautés." Il a dit qu'il "préfèrerait plutôt" que les femmes musulmanes abandonnent entièrement le niqab. Il a dit que "voir les visages des personnes est fondamental dans les rapports entre personnes" et il a demandé aux porteuses de niqab d’enlever leur voile en le rencontrant dans son bureau - une demande à laquelle elles avaient apparemment été heureuses de se conformer. Il a dit qu'il n'avait pas voulu être "prescriptif", que le port du voile était "une question de choix", mais que c’était néanmoins "important de mettre sur table un problème qui se présente de toute façon."

Actuellement six hommes et une femme sont retenues en garde à vue par la police en liaison avec les attentats à la voiture piégée de la semaine dernière, à Londres et à Glasgow. La vitesse avec laquelle les arrestations ont été opérées n'étonne pas : Scotland Yard et le MI5, service de renseignement intérieur de la Grande-Bretagne, sont connus pour garder des fiches sur littéralement des milliers de radicaux musulmans. Mais ce qui est surprenant, c’ est l’incapacité d’une grande partie de l'établissement britannique de faire le lien entre les terroristes du Jihad (jihadis) dans la jeep cherokee et les femmes voilées dans la rue. Les premiers sont traités comme un problème qui concerne la sécurité ; les secondes comme un problème qui concerne les droits civiques. Alors qu’il ne s’agit que les deux faces d’une même pièce de monnaie, une pièce de monnaie totalitaire.


Vu sous un angle étroit, il est facile de se prendre les pieds dans des noeuds en discutant de l'attitude correcte des sociétés occidentales envers le voile. Le libéral dit : les gens doivent généralement être autorisés à s'habiller comme ils le veulent. Mais le libéral ajoute aussi : voiler le visage d’une femme n'est pas simplement une expression de modestie sexuelle, mais aussi une oblitération de son identité publique et par conséquent une violation (même si elle est auto-imposée) de ses droits politiques. Le conservateur dit : si la liberté religieuse est élément fondamental des valeurs occidentales, et donc les droits accordés aux Amish ou aux juifs hassidiques de s'habiller comme ils le font s’applique également aux musulmans ultraconservateurs. Mais le conservateur ajoute également : les sociétés libérales ne peuvent pas permettre des pratiques intolérantes et discriminantes de s'épanouir sous la bannière du multiculturalisme, en particulier si ces pratiques sont souvent imposées par violence.


Pourtant toutes ces considérations manquent l'élément tactique
fondamental du niqab. "C’est celui d'imposer une séparation" note un ancien fonctionnaire intérieur français du ministère de l’intérieur qui a aidé à l'ébauche de l'interdiction par son pays en 2004 du couvre-chef religieux dans des écoles publiques et dans les bâtiments du gouvernement. "On le comprend mieux comme une démonstration de force intra-Musulmans, une manière d'intimider leurs propres femmes, une manière d'intimider les infidèles, une manière de se rendre eux-mêmes plus visibles, une manière de s'assurer que personne n’ignore leur vision du monde."

Dans l'Islam radical, la stratégie consiste à avancer selon deux axes : en menant une guerre pour la suprématie à l’intérieur de la communauté musulmane, et en menant une guerre pour la suprématie en dehors.


Il est un peu futile de vouloir spéculer sur ce qui a précisément incité les jihadis à l’action en ce moment particulier : ce pourrait avoir été en réaction à l’anoblissement du romancier Salman Rushdie ; ce pourrait avoir été un adieu au caniche détesté de Bush, Tony Blair; ce pourrait avoir été une invitation au cabinet du premier ministre Gordon Brown – confronté aux opposants à la guerre en l'Irak et à celle d'Israel contre le Hezbollah - de tirer les mêmes leçons que les espagnols ont tirée des attentats à la bombe à Madrid et de retirer leurs forces d'Irak et d'Afghanistan. Quoi qu’il en soit, la motivation profonde est une haine généralisée envers une civilisation qui n’arrive pas à se décider sur quoi dire ou quoi penser à propos du niqab..


Les Islamistes radicaux perdront presque certainement cette dernière guerre: la Grande-Bretagne a près de quatre décennies d'expérience dans la manière de combattre et de défaire, des terroristes autrement plus compétents. Mais le pays a les pieds bien plus fragiles, quand il s’agit de mener la première guerre contre l'Islam radical, la guerre interne.


Considérons le cas de Hizb ut-Tahrir (Parti de libération). Ce dernier est interdit en
Allemagne pour antisémitisme et dans la plupart des pays du Moyen-Orient et d'Asie centrale parce qu’il préconise le remplacement des gouvernements existants par un califat islamique, Hizb ut-Tahrir n'a néanmoins aucun lien avéré avec le terrorisme et ne figure pas sur la liste des organisations terroristes établie par le département d'État des États-Unis.

En Grande-Bretagne « il dissémine ses pensées par la discussion avec les masses, des cercles d'étude, des conférences, la distribution de tracts," comme il l’explique sur son site Web, régulièrement mis à jour, hizb.org.uk1. Il ne voit aucune distinction entre l'Islam "politique" et "traditionnel".

Sans surprise, il est au premier rang de l'opposition à limiter l'utilisation du voile.
Sans surprise non plus, la réaction du gouvernement britannique face à Hizb ut-Tahrir a été proche d’une paralysie totale. M. Blair a bien essayé de le faire interdire après les bombardements de juillet 2005, mais il a été repoussé par son propre gouvernement, qui ne trouvait aucune base juridique pour justifier cette interdiction et qui craignait que ce mouvement ne radicalise encore d’avantage ses membres. Ce parti (« Parti de Libération » – parti islamiste radical) s’est également facilité la vie en rejoignant les rangs de la coalition « Arrêter la Guerre », qui possède ses propres leviers dans le parti travailliste britannique.

Et c’est ainsi que l'idéologie de l'Islam radical – qui préconise la destruction de l’État d'Israël et de douzaines de gouvernements musulmans, qui justifie le massacre de troupes britanniques en Irak et en Afghanistan au nom d’Allah, qui approuve les buts d'Al Qaeda même si il n'approuve pas explicitement les moyens , et qui utilise le vocabulaire de la liberté pour favoriser un totalitarisme théocratique - prend pied dans la vie politique britannique. Il fait tout ceci ouvertement et librement, parce que la seule menace que le gouvernement semble prendre au sérieux est celle qui accompagne du bruit d'une explosion. Mais il y a des menaces plus graves qui se cachent dans une vue plus large. Pour les voir, M. Brown et tout son gouvernement auraient besoin d’enlever le voile qu’ils ont devant leurs propres yeux.


.

28 commentaires:

jc a dit…

Merci pour le joli travail de traduction d'un texte effectivement important mais inquiétant:on se demande en effet jusqu'à quand la Grande-Bretagne continuera-t-elle à se voiler la face?

Quant aux journalistes, si prompts à s’indigner de la moindre atteinte aux droits et à la dignité des musulmans chez nous, faut-il rappeler que c'est souvent …

les mêmes qui, par leur matraquage incessant des prétendues exactions de nos troupes défendant les droits d’autres musulmans chez eux contre le plus souvent la violence de leurs propres coreligionaires (la liste est hélas longue: Bosnie, Kosovo, Afghanistan, Irak, Palestine, Darfour, …) mais aussi en servant d’agence de presse pour les “exploits” des mêmes terroristes, remettent constamment de l’huile sur le feu pour alimenter en prétextes (et en nouvelles recrues) ceux qui ne demandent que ça …?

Quand, comme avec les 5 millions de dollars et le million de cartouches de kalachnikovs du Hamas pour la récente libération d’Alan Johnston, ils ne contribuent pas… à leur financement et armement!

http://jcdurbant.blog.lemonde.fr/2007/07/10/terrorisme-en-grande-bretagne-une-menace-voilee-a-veiled-threat/

jc a dit…

Mais bien évidemment il n'y a pas que la Grande-Bretagne ...

Et il y a bien des manières de se voiler la face!

http://jcdurbant.blog.lemonde.fr/2007/07/11/terrorisme-le-canard-appelle-courageusement-%e2%80%a6-a-la-capitulation-preventivewhen-the-canard-plays-ostrich/

Naibed a dit…

[sur le « journalisme » du deux poids, deux mesures]:

Et je j'ajouterais que c'est particulièrement le cas en France, où j'ai l'impression qu'ils sont presque tous d'extrême-gauche, ou peu s'en faut.

Comme presse à peu près lisible, je vois "Le Figaro", et parfois "L'Express", mais à prendre avec des pincettes. Tout le reste.... Nouvel Obs, Libé, « ZeMonde », et cette diarrhée tiers-mondiste du « Diplo » : Beuark !! à dégager poubelle ! Là : -> \_/

En Belgique francophone, ça va déjà un peu mieux (sauf notre RTBF gauchiste et le Vif/L’Express du même tonneau, dont je me suis désabonnée). Je lis la DH (Dernière Heure) : ce sont les seuls à publier les noms des malfrats meurtriers, voleurs et autres violeurs) dans les faits divers (et je peux vous assurer que des Mohammed, des Hassan, etc. etc. on en trouve tout le temps : ça en dit long sur la violence ethnique). Au moins, ils ne baignent pas dans l'hypocrisie.

D’une manière générale, la presse flamande, hollandaise et anglo-saxonne sont nettement moins corrompues. Après les diarrhées gaucho-gnangnans des journaleux français, c'est rafraîchissant de lire la presse anglo-saxonne, où on appelle souvent un chat un chat.

Yazz13 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Agissez :

http://stopislamisationdesesprits.blogspot.com

Manifestation à Bruxelles le 11 septembre 2007

Naibed a dit…

a Yazz13, (qui tient un blog hallucinant de bêtise, de mauvaise foi et de désinformation stupide, ou il tente d'inverser les rôles entre sa secte de merde, l'islam, et une religion tout-à-fait honorable comme le christianisme)

1. Il faut non seulement interdire le voile, mais aussi interdire toute pratique publique de l'islam en occident, et encourager les musulmans à apostasier.

2. il n'y a aucun respect à avoir vis-à-vis de l'islam. Au contraire, il faut dire, haut et fort, que ce n'est pas une religion, mais une SECTE dangereuse et maléfique, qu'il faut combattre résolument, par tous les moyens.

3. ce n'est pas une raison parce que l'islam amalgame les notions de « religion » et de culture, (ainsi que de loi) que ça doit nous arrêter en quoi que ce soit : ce n'est pas parce qu'on ne respecte aucunement l'islam, qu'on ne respecte pas, nécessairement, la culture. Du moins, dans la mesure où on peut dissocier celle-ci des effets néfastes de l'islam.

Hope it helps !

Anonyme a dit…

Bravo Naibed, on vous attends à Bruxelles !!!

http://elisseievna.blogspot.com

Naibed a dit…

J'y serai.

Interdire la burqua ? a dit…

Un parlementaire néerlandais demande des peines de prison pour les femmes portant la burqa

Yazz13 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Yazz13 a dit…

Geert Wilders est un extrémiste, c'est ça ta démocratie ? TU FAIS VRAIMENT HONTE !

Si les femmes souhaitent porter la burqua, c'est leur propre droit. Etre pour ou contre c'est un autre débat.
La burqa et le niqab ne sont en aucun cas des symboles de l'oppression des femmes. Cet extrémiste très dangereux, Geert Wilders, joue avec des mots et des idées, mais la réalité c'est que l'oppresseur c'est lui-même. Il souhaite interdire le port d'un vêtement, c'est là un des symptômes de l'état totalitaire où tout le monde doit être conforme à une idée. Or une femme qui souhaite porter la burqa doit profiter de sa liberté et de ses droits de citoyenne européenne. Elle doit avoir le droit inaliénable de pratiquer sa religion. Dans le cas contraire, les sociétés deviendraient totalitaires et généreraient des "ghettos", des stigmatisations d'un groupe par son appartenance religieuse.

C'est un mauvais signe. Mais al-Hamdoulillah vous n'êtes qu'une minorité. Simplement des extrémistes dangereux pour les libertés individuelles.

Il y a des gens qui se baladent à poil. Et pour toi une femme qui porte la burqa c'est mal ? C'est le monde à l'envers là.

Je crois que ton éducation a été ratée ma pauvre fille. Et révise bien ton Histoire, apprend bien l'Islam. Je ne dis pas ça pour t'embêter, mais tu devrais vraiment t'instruire. Il y a beaucoup de documents de bonne source, évite ces documents de propagande extrémiste.

T'as le cerveau à l'envers là. Je te plains vraiment.

Anonyme a dit…

Naibed, pourriez vous me joindre par le biais de mon blog ?
Elisseievna

Anonyme a dit…

Pauvre Yazz :

Pas besoin de lire des "documents de propagande extrémiste. "

vous nous écrivez vous même, là, un document "extremiste" :

"Il y a des gens qui se baladent à poil. Et pour toi une femme qui porte la burqa c'est mal ? C'est le monde à l'envers là."

Vous ne vous en rendez même pas compte : c'est dire à quel point votre idéologie est dangereuse.

Elisseievna

Naibed a dit…

@Elisseievna

Je vous ai envoyé un courriel.

En ce qui concerne ce frappadingue, je laisse ses messages. Apparement, il ne se rend pas compte qu'il m'inonde d'insultes personnelles, qui elles, sont punissables, tandis qu'il prend pour punissable ce qui ne l'est absolument pas : les critiques que l'on adresse à sa secte de merde.

Encore une de ces crapules qui croient qu'il vont bafouer notre liberté d'expression avec leur prétendu «délit » d'islamophobie.

Anonyme a dit…

"Une autre chose : je me demande si tes parents te l'ont appris, c'est le respect. Tu dois respecter toutes les cultures, et toutes les religions."

Quoi de plus cucul que cette phrase ? Peut-être :"toutes les cultures se valent" ! C'est en effet du même tonneau.

Partant de ce postulat, nous sommes donc invités à respecter les cannibales, les pédophiles, les zoophiles, les nécrophages(philes) et à vivre en bonne intelligence avec eux.

Mais aussi, puisque "toutes les cultures sont respectables" ! pourquoi nous bassiner avec les "zheures les plus noires", les "zhorreurs des croisades" etc (prière de compléter vous-mêmes votre liste perso)

Il y a vraiment des baffes qui se perdent !

Yazz13 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
bouthaina a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Naibed a dit…

NB: Note à l'attention de mes aimables lecteurs et lectrices : les messages les plus stupides et/ou injurieux ont été supprimés du fil pour ne pas en alourdir la lecture;
Mais vous pourrez les retrouver sous le Fil que j'ai spécialement ouvert à cet effet : [Poubelle] Best Off des délires musulmans & gaucho-gnangans

boutaina a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
personne a dit…

la vaie nature des gens revient au galop des kon est pas dacc avec eux
la reflexion d'anonyme est des plus juste kan un mouvement kel kil soit symbolise l'archaisme le segregationisme et utilise le terrorisme comme mode d'expression, il doit etre combatu et non pas tolere ni meme compris
ca c'est la base!!!

Naibed a dit…

En réponse à Anna sur le fil Hijab

« J'ai vu le rouge sur tes lèvres, ce rouge si voyant et provoquant »

Le rouge provoquant sur mes lèvres (merci au passage pour le "compliment" :) à propos de mon rouge à lèvres, dont je tairai le nom, bien qu’il me coûte la peau des f...) ne m'a jamais empêché d'embrasser ceux que j'aime, bien au contraire.

Ceci dit, j’aime toutes les couleurs, et particulièrement les couleurs de l'hiver quand il cesse d'être terne, quand le soleil le réchauffe de sa force, car elles annoncent l'espoir, celui de voir arriver le printemps qui chassera l'obscurantisme et la peur.

Mais vous avez peut-être raison, le rouge est sans doute la couleur que je préfère. Je la préfère en tout cas au noir de la résignation face à la barbarie , un noir qui signifierait la fin de ma liberté, son deuil

Et voilà pourquoi mon rouge peut aussi être celui de la colère. Colère contre la bêtise, l'ignorance, la couardise, et la lâcheté. Colère contre l'irénisme, aussi, face à cette secte immonde, totalitaire et génocidaire qu'est l'islam.

« J'ai vu le rouge de tes mots, criards, extrémistes et intolérants. »

Arf ! il faudrait donc, à vous entendre, faire preuve de tolérance face à l'intolérance ? Il serait extrémiste de combattre l'extrémisme ? De faire taire ses cris de révolte face aux cris de haine qui sont la quintessence même de cette secte qui n'est que haine de l’autre, de la femme, de l’homosexuel, du chrétien, du juif, de l’athée, , et –pire que tout – de l’apostat, celui qui ose chercher à s’émanciper de la tutelle de la secte de l’islam. Cette secte terroriste qui pratique la dissimulation religieuse (taqiyya) quand elle se présente sous les faux atours d’une « religion » de modération et de paix, et qui pratique le terrorisme quand elle se montre sous son vrai visage, celui du fanatisme.


« J'ai vu le rouge de ta féminité, comme une révolte mal assumée. »

Ah bon ? ainsi, vous aussi, vous pensez comme les musuls que ma féminité serait mieux assumée si j’étais un peu moins battante, un peu moins révoltée par l’intolérable ! un peu plus - comment dire ? - ...soumise, peut-être ?

« J'ai vu le rouge que tu t'efforces de porter comme le voile sur ta vraie personnalité. »

Ma vraie personnalité, c’est celle de quelqu’un qui ne se résignera jamais, et qui continuera à se battre tant que des infections totalitaires comme le communisme, le fascisme, et surtout l’islam n’auront pas été éradiqué de la terre. Ainsi que contre ceux et celles qui auront commis l’erreur de soutenir cette abjection en connaissance de cause. Il n’y a pas d’équivoque : je suis déjà en guerre !

« Tu portes aussi le niqab des fanatiques et ton regard ne voit que le rouge qui t'aveugle »

Non. Contrairement à vous, moi je me contente de voir la réalité telle qu’elle est. No more, No less… Et la réalité derrière le voile, en l’occurrence, c’est le terrorisme. Un terrorisme qui se manifeste aussi bien par le marquage des femmes par les sectateurs de Mahomet, que par le sang qu'ils font couler depuis quatorze cents ans. Et je n’hésite pas à dire aux fanatiques « ça suffit : puisque vous aimez tant verser le sang des autres, ceux qui préfèrent la liberté à votre secte, ceux des femmes et des non-musulmans, que diriez-vous si on versait le vôtre, pour changer ? »

Mais peut-être votre regard à vous est-il obscurci par l’irénisme, la lâcheté, et cette maladie honteuse que l'on appelle le « politiquement correct ».

Mon conseil : pour bien voir la réalité en face, frottez-vous donc les yeux au papier de verre. Vous verrez mieux.

Anonyme a dit…

Procès Truchelut : à raison d'une OPINION politico-religieuse ou à raison d'un ACTE contraire à l'ordre public ? Telle est la question.


La loi française interdit de discriminer à raison de la religion ou des opinions politiques (art 225 code pénal).

Autrement dit, elle interdit de refuser à une personne un service en raison des OPINIONS religieuses ou politiques de cette personne.

Fanny Truchelut n'a pas refusé un service, elle a juste énoncé les règles d'utilisation du lieu qu'elle louait. Pour cette seule raison, le tribunal doit considérer que le délit n'est pas constitué.

Mais, par ailleurs, la loi n'interdit évidemment pas, de tenir compte des ACTES que cette personne commet à raison de ses opinions ou pour toute autre raison ou déraison, et qui sont contraires à la loi, à l'ordre public, et, ou, à l'usage correct d'un lieu.


La loi interdit de refuser de louer à une personne dont on connait les convictions nazie ou des gouts sado-maso. Elle n'interdit pas, au contraire, de refuser que l'on vienne dans un hotel en tenue de nazi ou de pratiquant du sadisme ou du masochisme.


Que les hotes d'un hotel croient en leur for interieur qu'il y a un dieu et qu'il s'appelle Jesus, Allah ou Vishnou ou la grande Paquerette, ou qu'ils croient à la supériorité du peuple Arabe ou "blanc" ou autre, n'a aucune importance en soi pour ce qui concerne la location d'une chambre ou l'utilisation d'un salon.

Par contre, avoir une tenue incorrecte, agressive pour les autres, manifestant son mépris pour l'ordre public français qui lui, fait de l'égalité en général, et de l'égalité des sexes en particulier, un principe fondamental, manifestant son mépris pour les droits des femmes :
cela est un acte dont un gérant d'hotel peut et même doit, par égard pour lui ou elle-même et pour les autres hotes, tenir compte, et qu'il peut et même doit interdire pour la bonne tenue de son établissement.

Quel est le sens du voile ?
Même des lycéennes, faisait observer André Gluksmann, savent que leur voile est tâché de sang, tâché du sang de tous les femmes, qui, de Paris aujourd'hui à Kaboul, sont traitées de "putain", persécutées, battues, égorgées parce qu'elles refusent de le porter.

Quel est le sens du voile ?
Les musulmans pratiquants savent fort bien que c'est de soutenir la loi islamique, la charia, qui prône le port du voile non seulement par pudeur mais pour se distinguer des non-musulmans.

Quel est le sens du voile ?
Pour toute une personne "ignorante" (ou non) de l'islam, c'est le "symbole" simple à comprendre de l'inégalité en droit des femmes, un symbole que même les analphabêtes peuvent comprendre, un symbole fait pour être compris même par les analphètes, et qui veut dire :
"ici règne la loi qui fait des femmes des inférieures, devant cacher leur corps, voici cette femme qui obéit à cette loi et bientôt ce sera à toi, la putain qui refuse de rester à ta place, d'y obéir".

Ce message outrageant pour les femmes et pour la République et son principe d'égalité, est simple à comprendre.

Le voile est un symbole facile à comprendre par toute personne et choisi par les "islamistes" pour sa simplicité. En bon propagandistes, les musulmans militants savent que "le viol des foules par la propagande politique" passe par l'utilisation de tels symboles.

Ce message et son symbole n'ont pas leur place dans la République, le voile est une "tenue incorrecte" devant être enlevé pour la bonne tenue des établissements.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Bêtisier a dit…

direction du "message" précédent : le bêtisier

katia a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Baudouin Petit a dit…

Qu'entendez-vous par ("gramscisme") ? Qu'est-ce que les écrits d'un marxiste italien (Antonio Gramsci) ont à voir avec l'islamisme ? A priori je dirais : aucun. A ma connaissance Gramsci était un athée militant, ce qui l'oppose de la manière la plus nette aux islamistes, non ?