24 décembre 2014

Mes voeux de Noël et d'Hanoucca, à l'aube d'une année 2015 placée sous le signe de l'eschatologie!

En cette veille de Noël, je souhaite, avec un peu de retard,  une joyeuse fête d'Hanoucca à mes amis juifs (enfin... s'il m'en reste! :-P ), et une Sainte fête de Noël à mes amis chrétiens.

Si Israël fait l'objet d'une campagne de dénigrement, de diffamation  et de diabolisation sans précédent de la part des médias occidentaux et des z'«élites» qui soutiennent massivement l'envahisseur musulman, rebaptisé «palestinien», il reste que ce pays se défend plutôt bien jusqu'à présent ! Espérons que ça dure!!! Quant à la situation des juifs dans le monde, elle n'est certes pas très enviable, et elle commence à devenir précaire, même dans des pays occidentaux comme la France inféodée au Qatar.  Mais la situation est infiniment pire pour ces chrétiens d'Orient, qui souffrent et meurent par dizaines de milliers actuellement, sous les coups de butoir de l'islam, et qui, malgré tout, trouvent ce courage remarquable de fêter Noël, la fête de la Nativité.

Quant aux musulmans, qui sont complices, ou qui commettent eux-mêmes les horreurs les plus abominables que nous découvrons, jour après jour, dans nos journaux,  ils sont au service du Père du Mensonge, Allah-Mahomet,  et j'espère que ces  mahométans sataniques se retrouveront bientôt près de lui en Enfers!!!   Je n'ai pas de mots pour crier ma révolte et mon désir de vengeance, face à l'humiliation, la désolation, la cruauté épouvantable, voire la mort atroce que subissent ces Chrétiens d'Orient, leurs femmes et leurs enfants... Je pense, entre-autres, à ces femmes chrétiennes méprisées et considérées comme de vulgaires objets, qui sont violées et vendues sur des marchés comme esclaves sexuelles...

Les occidentaux qui se rendent coupables de collusion avec des régimes musulmans, quels qu'ils soient mais aussi ceux qui minimisent ces faits, ou simplement se taisent comme le «Pape "Normal" 1er» sont également coupables!  Les apprentis-sorciers (principalement des américains, mais aussi européens et israéliens) qui sont impliqués depuis des années dans les opérations de «Printemps arabe-Hiver islamique», comme dans le soutien discret, mais réel et constant à la "République islamique" des mollahs d'Iran - alors que la majorité du peuple perse rejette massivement  ceux-ci (et ne veut même plus entendre parler d'islam) et ne demande qu'à changer de régime - ne valent pas mieux que les pions islamiques qu'ils manipulent, mais aussi ceux qu'ils veulent installer pour leur propre compte! Notamment pour leurs propres guerres pétrolières (dont celles contre la Russie, la Chine, mais aussi ....contre l'Angleterre, qui reste la première puissance pétrolière dans la région d'Asie centrale, une puissance pétrolière que les USA aimerait évincer à leur propre profit, comme ils l'ont déjà fait avec la France et Total).

Quant à tous ces gens de gauche, tous ces athégristes, ces laïcards, ces franc-macs, ces droitdelhommistes, ces "antiracistes" gramsciens,  et autres adorateurs du Big Other et/ou adeptes d'un (illusoire) nouvel ordre mondial, qui profitent de la situation, non pas pour combattre ces musulmans qui ont juré notre perte, mais pour se déchaîner contre les vestiges de la culture, de la religion et de la civilisation occidentale qui se meurt, inutile de dire que je les abomine et que je les enverrais volontiers également en Enfers!!!

Bref, l'humanité n'a jamais été plus mal qu'aujourd'hui! Pas seulement d'un point de vue spirituel, mais même du simple point de vue de la morale élémentaire... Plus de la moitié de la population mondiale ne mérite probablement même pas l'air qu'ils respirent, et nombre de prédictions que l'on pouvait lire dans l'eschatologie juive, mais aussi et même surtout chrétienne, décrivent cette période, qui commence avec la restauration d'Israël. Restauration d'Israël selon la chair, d'un côté; restauration d'Israël selon l'Esprit, de l'autre!


  • Restauration d'Israël selon la chair, d'abord. Celle-ci passe par la restauration physique de l'ancien Etat d'Israël disparu en 70 après Jésus Christ, lorsque Jérusalem avait été détruite par les romains. L'événement déclencheur en fut la lourde défaite de la Turquie Ottomane, face à la Russie en 1878! Et qu'elle fut  réduite à accepter les (dures) conditions du traité de San Stefano. Un traité révisé la même année, à la demande de nations européennes, comme l'Angleterre, pour prévoir que la Turquie pourait être affranchie et rendue indépendante sous certaines conditions, l'une d'entre elles étant qu'elle accorderait aux Juifs les droits civils et religieux dans son empire (qui comprenait la Palestine). Restauration qui intervint, finalement, 70 ans plus tard, après nombre d'événements, dont deux guerres mondiales, en 1948, le 14 mai, le jour même où s'achevait le mandat britannique sur la Palestine, sur un morceau sans cesse amputé de celle-ci.

  • Restauration d'Israël selon l'Esprit, ensuite. Nombreux sont les chrétiens qui, par inadvertance, se sont faussement approprié beaucoup de précieuses promesses qui ne leur appartenaient pas, ou pas entièrement. Le dispensationalisme  corrige, à ce propos, les errements de la théologie de la substitution. Les dispensationalistes pensent que l’Eglise n’a pas remplacé Israël dans le plan de Dieu et que les promesses vétérotestamentaires faite à Israël n’ont pas été transférées à l’Eglise. Ils pensent, entre autres, que les promesses que Dieu a faites à Israël (une terre, une descendance nombreuse et la bénédiction) dans l’Ancien Testament se réaliseront en fin de compte durant le règne de 1000 ans prédit dans Apocalypse 20


Quoi qu'il en soit, si ces deux restaurations doivent intervenir, elles n'iront pas de soi - ni l'une, ni l'autre! - et ne se feront que dans les douleurs de l'enfantement. Nombreuses, en effet, sont les prophéties qui doivent encore se réaliser, selon les récits eschatologiques.  Parmi ces récits,  une place particulière (et même centrale) doit être réservée à Aποκάλυψις,  l'Apocalypse de Saint-Jean, qui se veut une révélation  complète sur la fin du monde et sur l'instauration du Royaume de Dieu. Ce texte prophétique, qui fait allusion à nombre de prophéties antérieures de la bible hébraïque (Tanakh), qu'il reprend et complète, a fait l'objet de nombreuses études (qui peuvent parfois, dans une certaine mesure , être combinées). On distinguera:  une  thèse idéaliste (ou symbolique), une thèse prétériste (de praeter : avant), une thèse présentiste , et enfin, une  thèse futuriste (une prophétie globale). Cette dernière est de plus en plus retenue, à cause du nombre de prophéties qui sont devenues, aujourd'hui, des réalités, voire des évidences! Et elle confère un aspect déroutant aux événements que nous vivons au présent, y compris pour une exégète neutre, comme moi!

En tout cas, s'il y a une chose est sûre, c'est que l'humanité marche sur la tête, actuellement! Et on peut penser que ceux, juifs ou chrétiens, qui mettent toute leur foi dans un Sauveur, qui viendra selon les uns, ou reviendra, selon les autres, ces prochaines années seront peut-être décisives, et que l'on saura enfin qui avait raison.  Wait and see... !!!


---------------------------------------

Quoi qu'il en soit, en cette veille de Noël, et au nom des nombreux chrétiens qui souffrent, partout dans le monde et sont persécutés au nom de leur foi, je voulais proposer la chanson de Noël bien connue, «Little Drummer Boy», interprétée par d'innombrables interprètes, dont  Nana Mouskouri (qui prête sa voix fabuleuse à L´enfant au tambour), mais aussi de nombreuses chorales (dont Cantamus Choir - Little Drummer Boy).

Déjà en 1977, Bing Corsby proposait sa propre version  intitulée «Peace on Earth/Little Drummer Boy», une version que je possède, mais que je ne l'ai pas trouvée sur youtube. Mais je suis tombée sur cette étonnante - et talentueuse! - interprétation à deux voix avec David Bowie.



NB: c'est la version officielle  : elle est un peu plus longue (4:23), avec un peu moins de deux minutes de dialogue au début, mais de très bonne qualité. Les plus pressés, qui souhaitent entendre uniquement la chanson (qui démarre en 1:46) peuvent clicker ici
Come they told me...          pa-ra-pam-pam-pam
A new-born King to see...  pa-ra-pam-pam-pam
Our finest gifts we bring... pa-ra-pam-pam-pam
Ra-pa-pam-pam, ra-pa-pam-pam
Peace on earth, can it be?
Years from now, perhaps we'll see
See the day of Glory
See the day, when men of good will
Live in peace, live in peace again!
Peace on earth, can it be?
Every child must be made aware
Every child must be made to care
Care enough for his fellow man
To give all the love that he can 
I pray my wish will come true
For my child and your child too
He'll see the day of Glory
See the day when men of good will
Live in peace, live in peace again
Peace on earth, can it be?
Qui que soit ce "new-born King", s'Il existe, c'est et ça reste un formidable message d'espoir pour mes amis juifs et chrétiens, et tous ceux qui espèrent encore en la paix dans ce monde....

Élisa Naibed

6 commentaires:

aryh884 aryh884 a dit…

????,??????,???,???,???,???,???
???,???,???,??? ,???,???,???
???,???,???,???,???,???,???
???,???,???,???,????
??,??,???,?,?,???
??,???,???,??,??,??

Anonyme a dit…

Absolument n'importe quoi. Le traité de San Stefano, ainsi que sa modification ultérieure qui porte le nom de traité de Berlin n'ont jamais obligé l'empire Ottoman à préparer une venue des juifs en Palestine (la question n'était même pas à l'ordre du jour à cette époque, et Herzl n'était pas encore connu comme promotteur du sionisme). Nulle part il y est fait mention dans aucun des deux traités. La vérité était que la modification du traité de San Stefano a été demandée par l'empire britanique uniquement pour contenir une suprématie russe par l'intermédiaire de Bulgarie. Quant aux premiers peuplements de juifs organisés par Rotschild à la même époque, c'était juste pour profiter de l'affaiblissement de l'empire ottoman suite à la guerre russo-turque.
Naibed, vous êtes vraiment la reine de l'histoire-fiction.

Marc.

Élisa Naibed a dit…

AMHA, avant de vous poser en Roi des donneurs de leçons, vous auriez intérêt à acheter une bonne paire de lunettes!!


Traité de Berlin de 1878 - Article 62.
[...] Dans aucune partie de l'Empire Ottoman, la différence de religion ne pourra être opposée à personne comme un motif d'exclusion ou d'incapacité en ce qui concerne l'usage des droits civils et politiques, l'admission aux emplois publics, fonctions et honneurs ou l'exercice des différentes professions et industries. Tous seront admis, sans distinction de religion, à témoigner devant les tribunaux.

La liberté et la pratique extérieure de tous les cultes sont assurées à tous et aucune entrave ne pourra être apportée soit à l'organisation hiérarchique des différentes communions, soit à leurs rapports avec leurs chefs spirituels.

Les ecclésiastiques, les pèlerins et les moines de toutes les nationalités voyageant dans la Turquie d'Europe ou la Turquie d'Asie jouiront des mêmes droits, avantages et privilèges.

Le droit de protection officielle est reconnu aux agents diplomatiques et consulaires des Puissances en Turquie, tant à l'égard des personnes susmentionnées que de leurs établissements religieux, de bienfaisance et autres dans les Lieux Saints et ailleurs.[...]


En clair, c'est la fin - du moins en droit international - de la dhimmitude et de l’hégémonie de l'islam dans l'Empire Ottoman. Pas moins!

Bref, les non-musulmans (dont les juifs) disposent des mêmes droits civils et religieux que les musulmans dans (ce qui reste de) l'empire ottoman, qui comprenait encore la région de palestine. Selon le Droit international, les Juifs ont désormais le droit d'acheter n'importe quelle terre en Palestine, de s'y installer et de fixer des communautés!

Élisa Naibed a dit…

Donc, si des associations juives ont pu commencer à acquérir des terrains en région de Palestine à la même époque (ce qu'elles ont fait effectivement, massivement grâce à l'aide financière, e.a. du comte Edmond de Rothschild) et commencer les implantations de communautés juives, c'est bien parce que cet article de ce traité - qui avait force de loi en droit international - le permettait.

Anonyme a dit…

Et vous Naibed, vous seriez bien avisée de changer vos lunettes. Comme je le disais plus haut (je connais très bien le traité de Berlin, c'était mon sujet de Master) le seul extrait que vous avez sorti pour essayer d'appuyer péniblement vos délires ne parle que que de la liberté de circulation et de droit. Nulle part dans ce traité, et pour cause, il n'y est fait mention d'une volonté particulière d'amener les Juifs en Palestine. Quant aux achats de terres par les premiers sionistes, le droit acquis concernant la propriété en vigueur était bien celle de l'empire Ottoman. Le Calife de de l'époque, qui, en principe était mandataire en droit pour le parcellaire cadastral, était strictement opposé à ces ventes (on a des déclarations officielles du Calife). C'est uniquement parcequ'il n'a pas pu faire valoir ce droit par une administration qui était alors déficiente à cause de la guerre que Rothschild en a profité pour acheter des terres à bas prix. L'empire Ottoman, légataire en droit malgré tout, n'a jamais reconnu ces ventes.
Marc.

Élisa Naibed a dit…

Si c'était votre sujet de mémoire ou de thèse, vous êtes un piètre universitaire. La possibilité de faire valoir ses droits civils et politiques, mais aussi professionnels, commerciaux, judiciaires sans distinction de religion est une prescription imposée à l'empire ottoman, qui se suffit à elle-même! Elle met sur pied d'égalité de traitement musulmans et non-musulmans, ce qui est une révolution par rapport à la loi islamique qui ne reconnait pas (aujourd'hui encore) cette égalité!

Nul besoin de faire mention de quoique ce soit d'autre, comme d'une volonté particulière d'amener les Juifs en Palestine, cette loi s'imposait à l'Empire, dès qu'elle avait acceptée par le Sultan Ottoman! Qu'un Calife de l'époque ait tenté de s'y opposer, est également dénué de pertinence! Si l'Empire ne respectait pas sa parole, il s'exposait à des sanctions, voire aurait rouvert la guerre. Votre «argumentation» est ridicule!